jeudi 1 novembre 2012

La victoire d'une bataille inattendue

Voilà un moment que nous n'avons pas publié de nouvelles sur ce canal, notre rythme mensuel de croisière ayant été largement perturbé. Les silences sont rarement les témoins d'une inactivité, bien au contraire, du moins pour notre part. De nombreux éléments ont marqué la fin de l'été et ce début d'automne. Nous avons eu maintes fois l'intention de publier quelques nouvelles en bref afin de permettre à nos lecteurs de jalonner un peu notre parcours, mais les urgences succédant aux impératifs, le temps nous a manqué.

Nous sommes actuellement dans une logique de totale transformation des bases mêmes de ce qui fonde l'existence, la manifestation, et la croissance de notre humanité (du moins sa pénible tentative). Nous avons toujours décrié l'engouement pour 2012, construit de toutes pièces par les Illuminati (les "méchants" Illuminati, parce que maintenant certains se réclament d'appartenir à un autre camp clairement humaniste, le Prince Leo Lyon Zagami en tête, à voir...).

D'éminents spécialistes ont attribué avec raison, preuves à l'appui, la fin du calendrier maya au 23 octobre 2011. A noter qu'aucun "éminent" spécialiste n'a fait de même avec le 21 décembre 2012. Certains nous diront sans doute que le 23 octobre 2011 est passé et qu'il ne s'est "rien" passé... Outre le fait qu'il faille un peu faire le distingo entre "ne rien se passer" et "ne rien se passer de spectaculaire sur le plan physique qui soit relayé par les médias officiels" (voire alternatifs, certains d'entre eux étant tout autant sous la domination ce qui domine les officiels), on pourra dire tout aussi bien qu'il ne s'en passera pas davantage le 21 décembre 2012, alors qu'une foule de choses se sont produites depuis fin 2011, légitimant la perte de repères des Mayas dans leur vision de nos temps actuels.

Il faut comprendre que si les Mayas ont fait cesser leur calendrier à l'époque à laquelle il s'arrête en effet, fut-ce le 14 juillet, ce n'est pas parce qu'ils en avaient assez de le faire aller plus loin, ni même pour le plaisir de vous faire vous poser des questions à leur sujet, mais simplement parce que toute référence possible à la réalité de leur temps disparaît à partir de cette date.

D'un autre côté, les plus puissants psychistes de l'Elite planétaire actuelle sont tous absolument unanimes, corroborant cette fin du calendrier maya: la destruction globale!

Faut-il comprendre que nous sommes parvenus à la fin du monde? Eh bien nous pourrions dire que oui et non. Nous sommes en effet parvenus à la fin du monde des charognards qui dominent la planète depuis des millénaires et qui se manifestent à la fois sous la forme de ladite Elite financière aujourd'hui aux poches percées, mais aussi sous celle des multiples civilisations venues d'autres systèmes stellaires, reptiliens, petits gris, et autres moins connus parmi les moins ragoutantes des civilisations assoiffées de pouvoir, nous faisant tantôt croire qu'ils sont du camp des "gentils", tantôt semant la peur.
A l'époque des Mayas déjà, et depuis fort longtemps, depuis bien avant la chute de l'Atlantide il y a presque 36000 ans, la planète étant déjà sous la domination d'une ombre la plus menaçante imaginable et des sbires qui la servent dans le but d'en retirer le maximum de profit au détriment de la vie elle-même. Cette ombre est l'une des millions de formes qu'a pu prendre la conscience de l'anti-dieu, au sommet de toutes les hiérarchies du mal cosmique, connues ou inconnues de notre humanité. Ce qui la distingue en revanche, c'est, aujourd'hui, l'étendue pharaonique de sa malfaisance mais aussi et surtout de sa puissance de fascination, de vampirisation, de programmation, et finalement de destruction... sans en avoir trop l'air naturellement.

Centrale d'énergie noire d'une rare violence
Nous avons formellement découvert son existence il n'y a que quelques semaines, et placés devant cette évidence de l'engluement total de l'ensemble du créé, de l'ensemble des mondes des univers, nous nous sommes un instant sentis bien seuls, car cette menace, dans la perfection de sa structuration, nous est apparue alors comme purement et simplement invincible, indestructible.

Les chiffres en rapport sont les suivants:
  • Tout d'abord, nous ne sommes PAS 7 milliards et plus sur notre planète. Ce chiffre (officiel) avancé par la même Elite planétaire, toujours elle, ne sert qu'à justifier des mesures de restriction pour tous au vu d'une hypothétique surpopulation dont nous sommes loin, mais devant en principe en inspirer la peur dans le cœur des gens les plus gâtés de ce monde. Nous sommes en attente d'une estimation à peu près fiable à ce propos.
  • Quel que soit le nombre exact, 60% des corps humains arpentant le sol de notre planète ne sont pas investis par des âmes humaines. Dans l'histoire (méconnue encore à ce jour) de l'humanité, ça a déjà été pire, mais le problème est que ces 60% concentrent une majorité d'entité très peu recommandables et irréductiblement ralliées à cette "ombre", parasitant et dévorant autant l'énergie du reste de l'humanité en bonne et due forme, et participant au plan de sa mise en esclavage totale (là s'y reconnaîtront ce que l'Elite appelle les "conspirationnistes").
  • Sur ces 60%, quelques 200 millions sont capables de semer la mort à leur simple contact trop rapproché.
  • En revanche, 430 mille parmi ces "humains" ne le sont que d'apparence (et génétiquement), mais habités par des consciences qui ne sont pas des "âmes" du tout, ne sont pas rivés au corps par une corde d'argent, se nourrissent d'une part de l'énergie vitale de ceux qui les entourent, mais sont aussi alimentés par une sorte de centrale d'énergie noire d'une rare violence, régénérant ces corps investis par des ombres créées par la puissance psychique colossale de cette centrale située sur un plan cosmique (donc pas sur une planète ou une autre) et fonctionnant un peu comme un gigantesque programme informatique.

Ces corps sont totalement destructurés au niveaux des chakras et de leurs énergies, certains contenant encore une âme légitime, écrasée au fin fond de cette incarnation qui ne lui appartient plus, d'autres vides d'âme, cette dernière ayant quasiment été absorbée et détruite par leurs hôtes respectifs rivés à une forme de temps inversé, n'appartenant quasiment pas à notre réalité malgré leur puissance de domination sur elle, et les rendant purement et simplement indestructibles (du moins en principe; tout ayant toujours un point faible, mais tout de même).

Nous avons été très surpris de trouver sur le net une référence à ces consciences ayant pourtant travaillé d’arrache-pied à garder le secret le plus absolu sur leur existence, leur condition, leur objectif destructeur etc., malgré une inspiration omniprésente orientant l'esprit humain (et surtout féminin et adolescent) vers le romantisme noir, la recherche de la mort, la fascination pour le vampire, le gothique, en somme la pure et simple autodestruction, non pas par l'acceptation de se rendre à l’abattoir, mais par la recherche active de l'abattoir.

Le fait est que TOUTES les articulations officielles (et souvent non-officielles aussi) de notre civilisation humaine ont été placées sous leur contrôle absolu, sont même issues d'elles, donc dans l'ignorance la plus totale de tous ceux qui, contraints et forcés par la nécessité de survivre en ce monde, ont pris part à un degrés ou un autre à leur plan de destruction globale du genre humain. En effet, comment pouvoir reprocher à quiconque de travailler pour un employeur travaillant pour la cause de la perte de l'humanité lorsqu'il faut nourrir sa famille et/ou soi-même?!

Voici l'extrait significatif de ce long article du site SOTT.net (Sign Of The Times):

- C'est l'univers à l'état naturel, me répondit-il, l'univers incommensurable, non-linéaire, délivré du joug de notre syntaxe. Les sorciers mexicains d'autrefois furent les premiers à voir ces ombres et ils les suivirent partout. Ils les voyaient comme tu les vois, et ils les voyaient également sous forme d'énergie circulant dans l'univers. Et ils ont alors fait une incroyable découverte. [...] Ils ont découvert que nous ne sommes pas seuls. Venu des profondeurs du cosmos, un prédateur est là qui toute notre vie nous maintient sous son emprise. Les êtres humains sont prisonniers et ce prédateur est notre seigneur et maître. Il a su nous rendre faibles et dociles. Il étouffe toute velléité de protestation ou d'indépendance et nous empêche d'agir librement. [...] Te voilà arrivé, grâce à tes seuls efforts, à ce qui était pour les anciens chamans le "cœur du sujet". Je tourne autour du pot depuis longtemps en te laissant entendre que quelque chose nous retient prisonniers. Nous sommes effectivement tous prisonniers ! C'était un fait énergétique pour les sorciers d'autrefois.

- Pourquoi ce prédateur exerce-t-il ce pouvoir sur nous comme vous le dites, Don Juan ? Il doit y avoir une explication logique !

- Il y a une explication, me répondit Don Juan, qui est extrêmement simple. Ils nous tiennent sous leur emprise parce que nous sommes leur source de subsistance. Ils ont besoin de nous pour se nourrir, et c'est pour cela qu'ils nous pressurent implacablement. Exactement comme nous qui élevons des poulets pour les manger, ils nous élèvent dans des "poulaillers" humains pour ne jamais manquer de nourriture.

« Non, non, non, m'entendis-je dire. C'est absurde, Don Juan ! Ce que vous dites est horrible. Cela ne peut tout simplement pas être vrai, ni pour les sorciers, ni pour les gens normaux, ni pour personne. »

- Et pourquoi ? me répondit calmement Don Juan. Pourquoi donc ? Parce que cela te met en fureur ?

- Oui, cela me met en fureur, répliquai-je. Ce sont des idées monstrueuses ! [...]

Je vais faire appel à ton esprit analytique, me dit don Juan. Réfléchis un moment, et dis-moi comment tu peux expliquer la contradiction entre, d'une part, l'intelligence de l'homme sur le plan scientifique et technique et, d'autre part, la stupidité de ses systèmes de croyances ou l'incohérence de son comportement. Ce sont les prédateurs, disent les sorciers, qui nous ont imposé nos systèmes de croyance, nos idées sur le bien et le mal, nos mœurs sociales. Ce sont eux qui suscitent nos espoirs et nos attentes, nos rêves de succès ou notre peur de l'échec, eux encore qui insufflent dans notre esprit convoitise, avidité et lâcheté et qui le rendent prétentieux, routinier et égocentrique. [...]

- Mais comment s'y prennent-ils, Don Juan ? lui demandai-je, de plus en plus irrité par ses paroles. Ils nous chuchotent tout cela dans le creux de l'oreille pendant notre sommeil ?

- Non, ils ne procèdent pas aussi bêtement, me répondit Don Juan en souriant. Ils sont extrêmement efficaces et organisés et pour s'assurer de notre obéissance, de notre docilité et de notre apathie, ils ont accompli une manœuvre extraordinaire - extraordinaire, bien sûr, sur un plan stratégique, mais horrible du point de vue de ceux qui en sont victimes. Ils nous ont donné leur esprit ! Tu m'entends ? Les prédateurs ont remplacé notre esprit par le leur, qui est bizarre, incohérent, grincheux, et hanté par la peur d'être percé à jour.

Tu n'as jamais souffert de la faim, poursuivit-il, et tu as pourtant une sorte d'angoisse à propos de la nourriture. C'est celle du prédateur qui redoute continuellement qu'on découvre son manège et lui coupe les vivres. Par le biais de l'esprit humain, qui est en réalité le leur, les prédateurs nous inculquent ce qui les arrange pour améliorer leur sécurité et avoir moins peur.

Ces "ombres", ces consciences dont certaines sont donc rivées à des corps humains sans l'amarre de la corde d'argent, étaient en outre rechargées par des matrices psychiques tentaculaires ainsi que par l'énergie vitale aspirée au reste de l'humanité...

Leur apparition à nos yeux, disons cela comme ça, s'est opérée tout à fait par hasard. Ils ont fini par se révéler à nous par ce biais justement. A force d'entretenir en eux la peur de manquer de nourriture (l'énergie vitale de l'humanité), c'est exactement ce qui s'est produit sous l'effet de l'action de la transmutation du taux vibratoire des énergies subtiles servant de principe nourricier au conscience incarnées comme non-incarnées, processus que nous avons lancé il y a quelques mois maintenant. En somme, l'énergie vitale humaine leur est devenue d'une indigestion totale. Ils ont commencé à mourir de faim, devant vampiriser toujours plus pour être de moins en moins rassasiés.

Nous avons en outre opéré récemment sur trois jours une stratégie de mise à sac de ce réseau quasi infini de ces ombres prédatrices et des centrales d'énergie obscure qui était leur créateur, leur mère, et leur dieu. Nous avons opéré une dissociation puis un éclatement du bloc constitué par ces ombres entre elles, qu'elles soient incarnées ou non, mais aussi de leurs possibilités régénération au moyen de leur connexion à leurs créateurs, puis entamé un ensemble d'actions visant la perte définitive du pouvoir de ces derniers, engluant les humanités.

Nous ne sommes pas encore au bout de notre peine car la tâche est immense, mais nous poursuivions cet objectif jusqu'à la totale libération de ce qui est encore placé sous leur joug. Lorsque cet objectif sera atteint, nous pourrons sereinement envisager que notre monde puisse radicalement changer de visage, ne serait-ce que par la transformation de sa manière même de s'envisager elle-même autant que sa réelle possibilité de croissance, pour un mieux être encore inespéré à ce jour par la plupart, tant les gens sont enchaînés à l'idée que ce monde ne peut être autre chose que l'enfer qu'il a été jusqu'à aujourd'hui, et pour certains, qu'il n'est finalement pas si mal comme ça...! Nous en sommes également arrivés à la conclusion que contrairement à l'idée reçue (Cf. l'article de sott.net ci-dessus: "Ils nous ont donné leur esprit !"), l'humanité dans son ensemble n'est pas mauvaise en soi, bien au contraire! Ce simple constat nous laisse présager le meilleur avenir possible, pour aussi indécrottables optimistes que puissions-nous passer (dans le meilleur des cas).

Nous nous évertuerons quoi qu'il en soit à apporter la preuve irréfutable, celle de l'évidence, que rien n'est plus faux que cette idée reçue, et induite pour semer le désespoir dans les cœurs.

11 commentaires:

  1. Bonsoir, merci pour votre article.

    J'aimerais comprendre si 60% de ces corps humains investis par des âmes non humaines sont tous conscients de l'être ou non? (pouvons nous en faire partie sans le savoir?)

    D'autre part sont ils mélangés totalement à la population ou bien font ils des groupes?

    Merci de vos réponses.

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Le phénomène est très généralement inconscient dans les corps car la conscience mentale, s'appuyant sur les traits de caractère propres à la personnalité, prend le relais de toute forme de conscience subtile, quoi qu'il se passe en arrière plan, du moins pour le commun des mortels.

    Il est vrai que la question peut se poser quant à soi-même... Mais rassurez-vous, le simple fait que vous ayez une once de considération pour cette humanité et de compassion pour ce qui est vivant, est le signe indubitable que vous n'en faîtes pas partie. Les "gens" concernés peuvent être apparemment gentils, souriant, polis, et dotés du minimum de sens civique les rendant a priori indétectables. Mais si vous-même n'avez pas accès à ce qu'ils sont au fond d'eux-mêmes, vous savez, vous, vous concernant, quelle valeur vous accordez à la Vie. Cette valeur là, aussi maladroite soit-elle admettons, si elle est sincère, est donc la preuve irréfutable que vous ne faîtes pas partie de cette engeance de chaos. On peut toujours s'illusionner sur son propre compte naturellement, mais jamais au-delà d'un certain point!

    Quant à votre deuxième question, ils sont très uniformément répartis sur l'ensemble du globe. Leur présence a même été détectée au Pôle Sud. Des stations d'études scientifiques s'y trouvent... donc eux aussi!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Comment puis-je apporter mon aide aussi humble soit-elle ?

    Je dois faire preuve de patience car les cours de l'Académie ne commencent que l'année prochaine et il n'y a toujours pas de nouvelles informations sur l'Ordre et l'Initiation. Du moins (ou du plus devrai-je plutôt dire) je pratique le rituel et vous en remercie.

    Cela fait quelques années que mon coeur aspire à l'Unité dans la Conscience Divine, la désoccultation de la Connaissance, et donc l'action qui s'en suit. J'ai trouvé ici une étincelle, aussi invraisemblable qu'elle puisse paraître, qui me réconforte et répond à mes prières.

    Que la paix soit avec vous,
    Haïk

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Haïk,

    Merci pour votre commentaire. Il est réconfortant pour nous aussi soyez-en sûr! Apporter votre aide est très simple: répéter le son OM (voix haute, ou voix basse/chuchotements, ou mentalement). Comptabilisez absolument vos répétitions pour les fixer dans la matière par l'écrit. Répétez le OM libératoire de la nouvelle Lumière d'Absolu afin de susciter l'éveil dans les coeurs, et ne procédez que sur bases des Cinq Piliers de la Perfection (http://archimagie.blogspot.fr/2010/04/le-chemin-de-la-realisation.html). Soyez confiant. Soyez joyeux. Pardonnez et donnez sans compter de la Lumière de l'Absolu en vous sans rien attendre en retour. Mettez votre incarnation à disposition du plan Divin prévu pour vous comme pour autrui afin de faire de vous l'instrument du destin pour tous dans la bénédiction du Suprême. Bénissez chaque jour ceux qui vous entourent, ceux que vous connaissez et ceux dont vous ignorez l'existence, la nature, la terre, le soleil, en somme tout ce qui est doté de conscience. Cultivez votre vigilance et votre discernement. Ne croyez rien mais passez tout au crible de votre attention juste et appelez à vous l'Absolu en vous afin que vous soient apportées les réponses qui vous manquent.

    Suivez votre étoile et ne perdez JAMAIS la confiance en ce plan Divin qui s'accomplit chaque jour je vous le certifie. Vous verrez sous peu, de vos propres yeux, les transformations s'opérer. Pas demain certes, quoique, mais d'ici quelques années seulement, le monde aura radicalement changé.

    Je vous donne rendez-vous à ce moment là. Vous saurez quand ce moment sera arrivé. Vous le verrez vous-même. Concentrez-vous néanmoins sur l'instant présent, ne vous projetant ni dans le passé ni dans l'avenir. Le présent embrasse l'éternité et tous les instants s'y trouvent contenus.

    Soyez béni sur votre chemin, et que le meilleur vous soit donné.

    OM

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour!

    Je me rends compte que cette question est d'une certaine manière hors sujet, mais j'aimerai savoir ce que vous pensez du kechari mudra, et s'il peut être bénéfique pendant le rituel.

    OM

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour à vous,

    Je vous propose de poser vos questions sur les forums publics (http://www.archimagie.com/forums/index.php) ou en privé sur la plate-forme des tickets (http://archimagie.com/correspondances).

    Bien à vous sincèrement.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Votre article m'a suscité nombre d'interrogations pour lesquels vous aurez, peut-être, des réponses. Vous semblez dire, si j'ai bien compris, que le fait notamment d'éprouver Amour et compassion est une assurance d'avoir une âme humaine. Est-ce toujours le cas si l'on se retrouve tiraillé entre ces phases d'Amour et de compassion parfois transcendantales, et des accès de colère, de morbidité et de haine qui ne semblent pas nous appartenir ? Est-ce le signe que ces "ombres" essayent de corrompre les âmes humaines ou qu'elles essayent d'étouffer le résidu d'une conscience de l'hôte qui revient à la surface ? Pour cet hôte, y a-t-il un espoir de chasser cette ombre ?

    Merci d'avance

    Que la Lumière vous garde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      Cet épisode est terminé. Le risque est désormais nul. L'humanité ne s'en tire pas si mal compte tenu des circonstances, même si l'ampleur des dégâts est assez considérable malgré les apparences.

      Le fait d'être tiraillé entre le meilleur et le pire est le fait même de la nature humaine. Les consciences dépourvues d'humanité ne sont tiraillées par rien. Elles sont orientées vers la destruction de tout ce qui vit un point c'est tout. Rassurez-vous donc, vous êtes totalement humain ;)

      Quant à ce qui est des "victimes" des Ombres, une procédure d'exception pouvant extirper une âme de leurs griffes mais à condition d'agir très vite suite à l'infection. Donc dans la plupart des cas les âmes ainsi enserrées dans des corps contaminés ont été dévorées ni plus ni moins. Mais il faut garder présent à l'esprit que beaucoup de ces âmes ne furent finalement victimes que de leur désir du pouvoir sur autrui promis par les Ombres. Elles ne sont donc faites prendre qu'à leur propre piège.

      Supprimer
  8. Bonjour Eléazar,

    Je m'interroge sur cet affreux épisode :

    - Si ces âmes ont été dévorées, cela voudrait dire qu'elles sont mortes doublement, âme et corps ? Sans la possibilité d'être aucunement soulagées, réconfortées, sauvées ? Cela voudrait que ces victimes "n'existent plus", sur aucun plan, ni sur le plan physique ni sur les plans subtils ? L'âme n'est donc pas immortelle ?
    - Ou alors ces victimes ont-elles été transformées à leur tour en Ombre ? Il n'y a aucune rédemption possible pour ces âmes. ?
    - Paradoxalement, en toute apparence, leurs bourreaux, ces Ombres, elles continuent de vivre sur notre bonne vieille Terre et de sévir même si le risque est désormais nul, comme vous nous l'expliquez ?
    - Selon vos estimations, 60% de la population humaine n'est pas " humaine ", 60% de ces humains sont ou on été dévorés par ces Ombres ?
    Reste 40% de la population mondiale qui elle est humaine en apparence et en conscience ? Et qui a été préservée de ce fléau ?
    - Peut-on trouver trace de ces Ombres à travers la littérature religieuse, spiritualiste, et ésotérique en dehors de l'article de sott.net dont vous citez : "Ils nous ont donné leur esprit !" ?
    - Ces Ombres sont-elles des " flyers " évoqués par Carlos Castenada ?
    Lire l'article suivant :
    http://www.futurquantique.org/2010/04/07/flyers-castaneda/
    Si ces Ombres sont les flyers décrits par les sorciers, ces " victimes " qui ont été dévorées par ces Ombres ont elles l'espoir de retrouver un jour leur âme, leur conscience, leur énergie en appliquant la méthode de " récapitulation ", du rappel de l'âme exercé par les chamanes ?
    - Vous dites que ces âmes ne furent victimes que de leur désir de pouvoir sur autrui promis par les Ombres ? Mais dans une lointaine vie antérieure dont elles n'ont plus aucune conscience aujourd'hui ? En somme, ces âmes paient la facture dans l'encours de cette vie pour les erreurs commises dans des vies antérieures ?

    Je vous remercie par avance de la réponse que vous apporterez.
    Que la Lumière vous garde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si l''âme est immortelle, elle n'est pas indestructible en effet. L'affaire est bien trop compliquée pour en exposer les tenants et aboutissants. mais sachez que l'ultra-grande majorité de ces âmes ont répondu à l'appel d'une forme de pouvoir en laissant leur part sacrée se faire dévorer ainsi. C'est inconscient pour la personnalité, mais parfaitement conscient pour l'âme elle-même bien sûr. Et ce n'est pas d'un pacte passé dans une vie antérieure, pas uniquement. C'est pour la majorité d'entre ces âmes un pacte actuel, et il n'existe pas, où que ce soit, de réelle notion de "victime" telle que nous l'entendons, même pour les faits les plus atroces. C'est sans doute le fait le plus difficile à accepter pour quiconque ici-bas.

      Les fameux "flyers" sont effectivement ce que nous appelons les Ombres (ou "formes noires"). Leur présence a été supposée depuis très longtemps et admirablement décrite par Castaneda c'est vrai (même si de façon un peu romancée). Mais le problème est aujourd'hui solutionné et tout a été mise en place pour que jamais leur réapparition ne soit possible, cela à l'échelle la plus vaste imaginable.

      Mais ces âmes dévorées ont effectivement cessé d'exister à jamais. Leurs restes, lorsqu'il y en avait, ont du être dissouts. Nous passé à côté du pire destin qu'un monde puisse connaître, et tant d'entre eux l'ont connu... Mais heureusement, une fois encore, cet épisode est définitivement clos. DEFINITIVEMENT!

      Supprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci